Entrepreneurs
(Province de Quebec)

Pour être admissible à ce programme, vous devez :

• disposer d'un avoir net minimal de
300 000 $ CAN
, obtenu licitement avec, le cas échéant, votre époux ou conjoint de fait, à condition qu’il vous accompagne

• avoir acquis une expérience d’au moins trois ans en gestion au sein d'une entreprise (agricole, industrielle ou commerciale) rentable et licite. L’expérience en gestion est définie ici comme l’exercice effectif et à temps plein de responsabilités et de fonctions de planification, de direction et de contrôle des ressources matérielles, financières et de ressources humaines autre qu’un tel exercice dans le cadre d’un apprentissage, d’une formation ou d’une spécialisation sanctionnée par un diplôme.
Remarque : Les points sont accordés en fonction de la durée de l’exercice effectif et à plein temps de telles responsabilités.
À plein temps signifie que la personne, au cours de la période en cause, a consacré tout son temps de travail à la gestion

• soumettre un projet d'affaires ayant pour but de créer ou d'acquérir une entreprise au Québec, entreprise que vous gérerez vous-même, ou à titre d'associé à la gestion et aux opérations quotidiennes, et qui emploiera au moins trois résidants du Québec autres que vous-même et les membres de votre famille immédiate.

 
Investisseurs
(Province de Quebec)

Pour être admissible à ce programme, vous devez :

• disposer d'un avoir net d'au moins
1,600 000 $ CAN
, accumulé par des activités économiques licites

• avoir acquis une expérience d’au moins trois ans en gestion au cours des dix années précédant votre demande de certificat de sélection du Québec, au sein d'une entreprise (agricole, industrielle ou commerciale) rentable et licite, d'un gouvernement ou d'un organisme international. L’expérience en gestion est définie ici comme l’exercice effectif et à temps plein de responsabilités et de fonctions de planification, de direction et de contrôle des ressources financières, d’une part, et de ressources humaines ou matérielles, d’autre part, autre qu’un tel exercice dans le cadre d’un apprentissage, d’une formation ou d’une spécialisation sanctionnée par un diplôme.
Remarque : Les points sont accordés en fonction de la durée de l’exercice effectif et à plein temps de telles responsabilités. À plein temps signifie que la personne, au cours de la période en cause, a consacré tout son temps de travail à la gestion

• signer une convention d’investissement de 800 000 $ CAN, avec un intermédiaire financier (courtier ou société de fiducie) autorisé à participer au programme Investisseurs.


ENGLISH VERSION

Travailleurs independents (Quebec)


Les Travailleurs qualifiés et les Professionnels qui prévoient résider à Montréal ou dans une autre ville de la province de Québec sont sélectionnés selon des critères différents de ceux qui désirent s'installer ailleurs au Canada. Les demandeurs dont la demande a été acceptée et qui résideront au Québec reçoivent un Certificat de sélection du Québec. Ils doivent ensuite subir, avec succès, un examen médical complet et une vérification de sécurité effectués par le gouvernement du Canada, afin de recevoir un Visa d'immigrant pour le Canada.

Le gouvernement du Québec sélectionne les demandeurs selon les facteurs suivants: l'âge, la formation, l'expérience professionnelle, la compétence linguistique en français et les proches parents au Québec. En théorie, le système de sélection est conçu pour refléter les chances que le demandeur a de bien s'adapter dans la province du Québec.
les demandeurs doivent répondre à l'UN de ces trois critères :

• Ils doivent posséder au moins six mois d'expérience de travail à temps plein dans une profession que le gouvernement du Québec a identifiée comme étant en demande au Québec; OU

• Ils doivent posséder au moins six mois d'expérience de travail à temps plein dans n'importe quelle profession et doivent également avoir un emploi assuré au Québec; OU

• Ils doivent posséder au moins six mois d'expérience de travail à temps plein dans n'importe quelle profession (autre qu'une profession que le gouvernement du Québec a identifiée comme n'étant pas en demande

 

 
Travailleurs autonomes (Province de Quebec)

Pour être admissible à ce programme, vous devez :

• venir au Québec pour créer votre propre emploi par l’exercice, à votre compte, d’une profession ou d’un métier

• disposer d’un avoir net minimal de 100 000 $ CAN, obtenu licitement avec, le cas échéant, votre époux ou conjoint de fait, à condition qu’il vous accompagne

• avoir acquis une expérience de travail d’au moins deux ans à votre compte dans la profession ou le métier que vous entendez exercer au Québec.
L’évaluation de votre candidature portera aussi sur d’autres facteurs, tels :

• votre âge et celui de votre conjoint, le cas échéant

• la nature et la durée de vos formations professionnelles respectives

• vos compétences linguistiques

• vos qualités personnelles et votre connaissance du Québec

 
Entrepreneurs (Federal )

Le Programme d’immigration des entrepreneurs permet aux demandeurs ayant de l’expérience dans l’exploitation d’une entreprise et possédant un avoir net minimal de 300 000 $ obtenu licitement d’immigrer au Canada à la condition qu’ils aient l’intention de gérer une entreprise d’une taille définie et d’en détenir au moins 1/3 des actions pendant au moins un an au cours des trois premières années suivant l’admission au Canada.

Tous les demandeurs doivent communiquer par écrit leur intention et leur capacité de respecter ces conditions, qui s’appliquent aussi à tous les membres de leur famille.

 
Investisseurs (Federal )

Le Programme d’immigration des investisseurs (PII) permet aux demandeurs qui ont de l’expérience dans l’exploitation d’une entreprise et qui disposent d’un avoir net minimal de 1,600 000 $ obtenu licitement d’immigrer au Canada à la condition qu’ils fassent un placement de 800 000 $.
Ce placement de 800 000 $ est administré par Citoyenneté et Immigration Canada (CIC) et est totalement garanti par les provinces canadiennes qui l’utilisent pour créer des emplois et développer leur économie.

• Les investisseurs ne sont pas tenus de lancer une entreprise au Canada.

• Le placement est totalement garanti par les provinces et territoires qui participent au
Programme.

• Les provinces et territoires ont la mainmise sur le placement pendant la période de retenue de cinq ans

 
Parrainage – regroupement familial
Les citoyens canadiens et résidents permanents de 18 ans ou plus vivant au Canada peuvent parrainer des proches parents ou des membres de leur famille qui désirent devenir résidents permanents du Canada. Le répondant doit promettre de subvenir aux besoins du parent ou du membre de la famille et des membres de la famille qui l’accompagnent durant trois à dix ans afin de les aider à s’établir au Canada.

 

 
Vous pouvez parrainer des parents ou des membres de la famille qui se trouvent à l’étranger s’ils sont des :


• époux, conjoints de fait ou partenaires conjugaux âgés de 16 ans ou plus;
• parents et grands-parents;
• enfants à charge, y compris les enfants adoptés;
• enfants âgés de moins de 18 ans que vous avez l’intention d’adopter;
• frères, soeurs, neveux, nièces ou petits-enfants qui sont orphelins, âgés de moins de 18 ans, qui ne sont pas mariés ou ne sont pas des conjoints de fait; ou
• vous pouvez aussi parrainer un membre de votre parenté, peu importe son âge, si vous n’avez pas de tante, d’oncle ou de membre de votre famille qui correspond à la liste ci-dessus ou qui est déjà un citoyen canadien, un Indien ou un résident permanent.

 
Aides familiaux résidents

Ce programme s’adressent aux personnes qualifiees a fournir des soins à un enfant, à une personne âgée ou à une personne handicapée, vous pouvez travailler comme aide familial dans une résidence privée située au Canada. Pour être considérée comme aide familial resident, vous devez avoir:
• obtenu votre diplôme d’études secondaires
• une formation d’au moins six mois ou une expérience à temps plein d’au moins un an (y compris six mois avec un même employeur) au cours des trois dernières années
• une bonne connaissance du français ou de l’anglais
• un contrat écrit avec votre futur employeur valide par resources humaines Canada.
Après deux ans de travail à titre d’aide familial résidant, nous pourrons presenter pour vous une demande pour devenir résident permanent du Canada.

 
Visa d’admission temporaire – accord du libre echange
ALENA

En vertu du chapitre 16 de l’ALENA, les citoyens du Canada, des États-Unis et du Mexique peuvent obtenir plus rapidement et plus facilement une autorisation de séjour temporaire dans ces trois pays pour y mener des activités professionnelles ou pour y faire des investissements.
Tous les gens d’affaires assujettis à l’ALENA sont dispensés de l’approbation de RHDCC. En d’autres termes, les employeurs canadiens n’ont pas besoin de faire approuver les offres d’emploi par ce ministère pour engager des gens d’affaires des États-Unis ou du Mexique.
Des dispositions générales régissant l’autorisation de séjour temporaire s’appliquent aussi aux citoyens des trois pays.
L’ALENA s’applique à quatre catégories de gens d’affaires : les visiteurs d’affaires; les professionnels; les personnes mutées à l’intérieur d’une entreprise; et les négociants et les investisseurs.
Un visiteur d’affaires :
• doit entrer au Canada pour y effectuer des activités professionnelles à caractère international, telles que définies dans l’appendice 1603.A.1 du chapitre 16 de l’ALENA (ces activités comprennent la recherche technique ou scientifique, la participation à un congrès ou à un salon d’affaires, la vente de produits ou de services pour une entreprise située aux États-Unis ou au Mexique — à l’exclusion de la livraison — et le service après-vente);
• ne peut pas entrer sur le marché du travail canadien; en d’autres termes, sa source principale de rémunération doit venir de l’extérieur du Canada;
• n’a pas besoin de permis de travail.
Un professionnel :
• doit être qualifié pour travailler dans l’une des quelque 60 professions figurant à l’appendice 1603.D.1 du chapitre 16 de l’ALENA (p. ex. comptables, analystes de systèmes informatiques, ingénieurs, conseillers en gestion et rédacteurs techniques);
• doit posséder un permis de travail;
• doit posséder un contrat d’embauche avec un employeur canadien.
Une personne mutée à l’intérieur d’une entreprise :
• doit avoir travaillé pendant au moins un an au cours des trois dernières années pour le compte de l’employeur américain ou mexicain qui veut effectuer la mutation;
• doit être mutée au Canada afin de travailler temporairement pour le compte du même employeur ou d’un employeur affilié;
• peut seulement être un cadre de direction ou un gestionnaire, ou doit posséder une connaissance spécialisée;
• doit posséder un permis de travail.
Un négociant ou un investisseur :
• est une personne qui gère un commerce important de produits ou de services principalement entre le Canada et son pays de citoyenneté, ou une personne qui exerce des activités importantes d’investissement au Canada, en qualité de superviseur ou de directeur, ou dans un poste nécessitant des connaissances essentielles;
• doit respecter les critères supplémentaires énoncés dans l’ALENA;
• doit posséder un permis de travail

 
Visa d’étudiant

Pour étudier au Canada, vous devez avoir :
• une lettre d’acceptation d’un collège, d’une université ou d’une école du Canada
• une preuve que vous disposez de suffisamment d’argent pour payer les droits de scolarité et les frais de séjour
• un passeport ou un document de voyage valide
• Vous aurez peut-être besoin d’un examen médical
• Etre en mesure de prouver que vous n’avez pas de casier judiciaire
Et que vous ne représentez pas un danger pour la sécurité publique
Si vous présentez votre demande dans un autre pays, vous devez avoir un statut légal dans ce pays.
Si vous êtes citoyen ou résident permanent des États-Unis ou résident du Groenland ou de Saint-Pierre-et-Miquelon, Nous pouvons introduire pour vous la demande d’ un permis d’études à un point d’entrée du Canada.

 
   
Acceuil | Qui sommes nous | Le Canada | Services Offerts| ÉvaluationContacts

Orientation Québec © 2006